paravent bois
fabrication panneaux en bois; atelier design bois, claustra intérieur
previous arrow
next arrow
Slider

NOTRE ATELIER

Comment passer de la simple planche au Claustra laqué

Tout d'abord nous dessinons notre modèle:

Nous cherchons à nous inspirer des formes qui nous entourent pour les reproduire sur nos claustras.

Qu'ils s'agissent de lignes droites ou courbes, d'ovales ou de rectangles, de ronds irréguliers, nous essayons en permanence de créer de nouveaux motifs originaux et de nous fixer aucune limite.

Ensuite chaque motif devra être validé pour les différentes étapes qui vont suivre dans la fabrication.(voir photos) 

En effet, un dessin devra être réalisable techniquement par notre machine qui découpe nos planches de bois en suivant les lignes du motif.

les chutes de la découpe d'un panneau.

La fabrication du paravent:

Une fois découpé, la planche va commencer son long processus pour arriver à ce laquage et cet aspect soigné.

  • Poncer : Il faut d'abord poncer dés la sortie de la table de découpe afin de casser les angles des motifs.Il s'agit d'un ponçage qui ne peut se faire qu'à la main.L'intérieur des motifs également doit être préparé à recevoir les différentes couches d'aprêts et de peintures qui viendront ensuite.
  •  Aprêts liquide: Deuxième phase, nous projetons au pistolet une première solution liquide, qui doit nous faciliter l'application des autres couches de peintures.
  • Enduisage : Troisième phase OPTIONNELLE , "l'enduisage" à la main de tous les chants du bois, sur les côtés et à l'intérieur des motifs. C'est ici la réelle plus-value technique de nos panneaux en bois ajourés. C'est l'application et le temps avec lequel nous enduisons chaque "trous", chaque volutes, chaque angles, chaque recoin en somme des motifs créés.
  • Ponçage: Quatrième étape, une fois l'enduit sec, il s'agit maintenant de tout poncer , les faces comme l'intérieur des motifs. C'est vraiment l'étape la plus longue et la plus importante!
  • Impression du panneau : Cinquième étape, il faut "imprimer" l'ensemble du claustra, faces et intérieur. Mais attention il faut un coup de main pour bien appliquer l'impression uniformément et sans faire de coulures!
  • Ponçage: Sixième étape, le re-ponçage de la totalité du panneau. Un procédé qui ne peut s'ignorer si l'on veut obtenir une surface impeccable.
  • Peinture: Septième étape, enfin la première couche de laque s'applique.

Puis un léger ponçage et enfin la deuxième couche , voir une troisième. Elles aussi uniquement à la main.

Toujours en évitant les coulures ou les "manques" à l'intérieur des motifs.

Toutes ces étapes font de nos panneaux claustra des objets uniques que le monde du mobilier aujourd'hui aurait bien du mal à produire pour un coût aussi raisonnable que nous le faisons.